Vue de Tulle

Dessin aquarellé, 25,5 × 34 cm.
Collection : Ville de Brive – Musée Labenche.

© Droits réservés
Adeline, Vue cavalière de Tulle
Photo : Olivier Thuillas
© Centre régional du livre en Limousin

L’œuvre et le territoire

On distingue le clocher de la cathédrale de Tulle et le pont de type passerelle serait le pont Choisinet qui aurait été ramené en amont par le dessinateur. La colline de gauche a été entaillée pour construire la route. À droite on distingue les Carmes.

Tulle, en effet, n’est pas banale. Ses longs et jolis quais, ses ponts nombreux, sa petite Corrèze la traversant d’un bout à l’autre comme la Seine traverse son Paris ; ses avenues sinueuses fouillant tous les replis de son vallon en se fendant jusqu’aux rochers ; puis, sur le flan de ses collines, ses ruelles-escaliers, ses maisons montantes, ses toits en escalade, ses édifices flambants neufs encadrés de verdure et perchés sur des croupes ça et là surplombantes ; enfin, dans le centre de ses habitations, le clocher de la cathédrale dégageant très fièrement sa flèche pour leur montrer le ciel...

(Abbé Jean-Baptiste Poulbrière)

Localisation