Vida

XIIIe siècle

Texte en prose de Uc de Saint-Circ, paru dans la brochure Bernart de Ventadorn – Troubadour du XIIe siècle, par Miquèla Stenta, Carrefour Ventadour / Les Monédières, 1988.

Bernartz de Ventadorn si fo de Limozin, del castel de Ventadorn. Hom fo de paubra generacion, fils d’un sirven qu’era forniers, qu’esquaudava lo forn a coszer lo pan del castel. E venc bels hom et adreichs, e saup ben chantar e trobar, e venc cortes et enseingnatz. E lo vescons, lo seus seingner, de Ventadorn, s’abelli mout de lui e de son trobar e de son cantar e fez li gran honor.

Uc de Saint-Circ, Vida

L’œuvre et le territoire

Le biographe Uc de Saint-Circ a retracé la vie légendaire du troubadour Bernard de Ventadour, fils d’un serviteur du seigneur de Ventadour devenu poète à son service, avant de se mettre à celui d’Aliénor d’Aquitaine. Uc de Saint-Circ affirme avoir reçu le témoignage du vicomte Éble de Ventadour, fils du vicomte du même nom que ce fameux troubadour côtoya, même s’il s’est plus probablement inspiré, pour écrire la Vida de Bernart de Ventadorn, d’un poème satirique de Peire d’Alvernha (Pierre d’Auvergne).

Localisation