Jean-Joseph Dumons, Verdure fine aux armes du comte de Brühl
Photo : Éric Roger
© Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson

L’œuvre et le territoire

Cette tapisserie, aux teintes remarquablement conservées, illustre le spectaculaire effort de redressement de la production aubussonnaise après 1731. En effet, la révocation de l’Édit de Nantes en 1685 a provoqué le départ de plusieurs centaines de lissiers d’Aubusson qui avaient embrassé la religion protestante, déstabilisant l’organisation de la filière aubussonnaise.
Dans le but d’apporter à la manufacture royale l’actualité de la création artistique, un premier « peintre du roi » est affecté à Aubusson de 1731 à 1755. Il s’agit de Jean-Joseph Dumons, auteur du carton de Verdure fine aux armes du comte de Brühl. Cette réforme est le point de départ d’un nouvel essor artistique et économique.

Pour cette œuvre, Jean-Joseph Dumons s’est directement inspiré des œuvres de Jean-Baptiste Oudry. La finesse dans sa réalisation et son état de conservation font de cette tapisserie une pièce exceptionnelle.
Au XVIIIe siècle, le goût se transforme complètement par rapport au XVIIe siècle ; les nouvelles compositions sont plus simples, créées avant tout dans un souci décoratif. Le sujet de la verdure s’impose comme objet prépondérant de tissage. Verdure fine aux armes du comte de Brühl développe une composition particulière, différente des représentations classiques de verdures du siècle précédent. La travail des plans met en valeur le motif de l’arbre et la représentation des animaux.

Cette tapisserie a été commandée par Heinrich comte de Brühl, qui donne son nom à l’œuvre, riche et puissant premier ministre d’Auguste III, roi de Pologne, esthète et grand collectionneur d’art. Ses armoiries figurent en haut de la tapisserie.

La signature « de Landriève », visible au bas de la tapisserie, attribue sans équivoque cette pièce à cette manufacture d’Aubusson.

Bonus

  • Détail de Verdure fine aux armes du comte de Brühl
    Photo : Éric Roger
    © Cité internationale de la tapisserie d’Aubusson

Localisation