Vases en forme de rythons

Entre 1827 et 1830.

Manufacture de Coussac-Bonneval, vase rythons
Photo : Patrice Meilhac
© Musée national Adrien Dubouché, Cité de la céramique – Sèvres & Limoges

L’œuvre et le territoire

Ces vases rythons sont en forme de corne d’abondance, se terminant par une tête de sanglier en biscuit. Ils reposent sur un socle rectangulaire en or vermiculé. Partant de la base du cou de l’animal, un rinceau d’acanthe vient s’enrouler autour d’une rosace qui sert de support à la corne. Cette dernière est ornée de guirlandes à motifs antiques. Le socle est décoré d’angelots allongés sur des corbeilles fleuries, le tout en biscuit de porcelaine.

Il existe d’autres pièces de ce type. À la place des sangliers se trouvent parfois des cygnes, des aigles, des béliers, des centaures... Cette forme de vase remonte à l’antiquité. Le Louvre en possède des exemplaires romains qui furent abondamment imités en porcelaine et diffusés au XIXe siècle.

Localisation