Uzerche

Épreuve sur papier salé.

Gustave Le Gray, Auguste Mestral, Uzerche
Source : Wikimedia Commons.

L’œuvre et le territoire

Cette photographie révèle toute la complexité du tissu urbain de la cité d’Uzerche, bâtie autour du rocher qui domine la Vézère.

Si la ville d’Uzerche n’est pas comprise dans le programme remis à Le Gray et Mestral par les commanditaires de la Mission héliographique, les deux photographes semblent s’y être arrêtés et en ramènent au moins deux clichés, non retenus par la Commission des monuments historiques : cette vue générale et une vue de la rive.

Il convient de noter que, quelques années plus tard, en 1892, Gaston Vuillier passe à Uzerche à l’occasion de son reportage « En Limousin » pour Le Tour du monde. Il y arrive par une nuit d’octobre, depuis Tulle ; il en propose alors une vue, gravée par Ruffe, semblable à celle que propose Gustave Le Gray et Auguste Mestral, comme on le voit en Bonus.

Uzerche. Octobre. — Les dernières maisons de Tulle viennent encore de disparaitre à mes yeux, je me dirige vers Uzerche et me voici emprisonné pendant quatre heures dans la diligence. [...]
... Des heures se sont écoulées ainsi. Quelques lueurs brillent, nous arrivons à Uzerche.
Je me souviens avec un plaisir singulier de cette ville aux rares réverbères, alors que, promeneur solitaire, j’errais par ses rues où se dressent de grandes silhouettes menaçantes de châteaux forts, et que j’entendais un murmure continu monter de la sombre Vézère qui enserre le promontoire sur lequel elle est bâtie.

Gaston Vuillier, « En Limousin », Le Tour du monde, n° 6, 11 février 1893, p. 90.

Bonus

Localisation