Une suite

3,5 × 2,5 m.

© Droits réservés
© ADAGP, Paris, 2018.
Jean-Pierre Viot et Haguiko, Une suite
Photo
© Musée national Adrien Dubouché, Cité de la céramique – Sèvres & Limoges

L’œuvre et le territoire

Une suite est une stèle en béton blanc recouverte de près de six cents bols en porcelaine émaillés de rouge, de jaune, de noir et de blanc. Chaque bol est unique et présente une déformation propre.

L’assemblage des couleurs, de loin, doit donner au visiteur l’illusion d’un vase. Cet effet se manifeste lorsque l’on franchit l’entrée de la cour du musée et s’estompe au fur et à mesure que l’on s’approche, laissant apparaître à l’œil du spectateur l’ensemble des bols de couleur.

Plus d’un siècle après la construction de la fontaine de l’Hôtel de Ville, l’œuvre de Jean-Pierre Viot et Haguiko développe de nouveau l’alliance entre architecture et décor de grand feu, renouant ainsi avec le vœu le plus cher d’un ancien conservateur, Auguste Louvrier de Lajolais.

Localisation