Un feu brûlait en elles

Jean-Guy Soumy, Un feu brûlait en elles, Robert Laffont, 2002.

2 œuvres

L’œuvre et le territoire

Les héroïnes d’Un feu brûlait en elles traversent presque trois siècles (entre 1709 et 1991) mais ont le même point d’ancrage, la ferme du Puy Marseau, en Creuse.

Onze femmes... Elles vont être onze femmes à se transmettre, de génération en génération, la flamme que Marie, la première, a cueillie au « feu perpétuel » qui brûlait sur la place de ce village de la Creuse, dans le terrible hiver 1709. Judith la courtisane, qui règne sur le Palais-Royal et meurt lors des massacres de septembre 1792 ; Constance, cantinière de la Grande Armée ; Marianne, sur les barricades de 1832 ; Luce, dans l’Algérie nouvelle des années 1860 ; Marguerite, dans la guerre de 1914-1918 ; Sara, dans la Résistance... Les détours, les accidents, les tragédies se multiplient dans la succession des générations, parfois bien près de s’interrompre. Elles ont toutes quelque chose en commun et qui les distingue : le caractère, la fierté, l’audace, le courage, et une certaine beauté, une grâce qui s’accomplissent en la dernière de la lignée, l’étoile de l’Opéra – et une fidélité qui les fait toujours revenir à la ferme du Puy Marseau qui accueillit la première Marie.

(Robert Laffont)