Un beau jour d’été, un seigneur volage...

vers 1930

© Droits réservés
MP3 - 2.8 Mo
Antoine Decond, Marche de noces
Enregistrement : Martin Cayla, vers 1930.
© Droits réservés

L’œuvre et le territoire

Cet enregistrement d’Antoine Decond constitue le seul témoignage sonore de la pratique du fifre en Limousin. Cette petite flûte traversière en bois a été largement utilisée par les musiques populaires, même si elle est communément associée à une pratique militaire (comme l’y assigne l’enregistrement de Cayla).

Dans quelles conditions il a enregistré, en dialogue avec son petit-fils tenant le rôle de la jeune bergère, la très populaire chanson Un beau jour d’été un seigneur volage pour les disques « Le Soleil » de Martin Cayla, interprétation se terminant par la marche de noces au fifre à laquelle on a superposé un accompagnement de tambour militaire, on n’en sait rien pour l’instant.

Je trouve personnellement très émouvante cette voix d’enfant, dont la langue maternelle est probablement l’occitan et qui chante avec un engagement magnifique. Je ne sais pas s’il est encore vivant. Je crains que non.

Françoise Étay, 2017.

Très populaire dans la région, cet air accompagnait souvent les noces. La chanson, qui narre la rencontre d’une bergère et d’un seigneur, alterne couplets en français (le seigneur) et en occitan limousin (la bergère).

Localisation