Souvenirs de Brive Un autre pôle...

Robert Margerit, « Souvenirs de Brive », La Vie limousine, n°145, 25 avril 1937.

© Luc Arrou, Marie-Paule Desmoutiers Menard

Un autre pôle de ces souvenirs est la Guierle, tout à l’opposé : la Guierle, avec ses voûtes et son canal ouvrant, derrière le château d’eau, des perspectives que je compare maintenant à certaines images de Bruges.
À propos du canal, un souvenir, entre mille autres, reste profondément gravé dans ma mémoire. C’était un jour de début de l’été. On avait fermé les vannes du côté de la digue et l’on vidait le canal pour effectuer, sans doute, aux grilles du château d’eau quelques réparations. Comment cette nouvelle se répandit-elle avec la rapidité de l’éclair ? Je l’ignore. En tout cas, le niveau avait commencé à baisser vers les quatre heures. À cinq, tous les gamins de la ville se trouvaient là et nous avec eux.
Lorsque le lit fut presque à sec, découvrant des fonds hétéroclites où les ressorts de sommiers se mêlaient aux souches, aux cailloux, aux boîtes de conserve, à de vieux souliers, à d’informes débris, une horde piaillante se précipita, armée de bâtons de morceaux de ferrailles, à la chasse — car c’est bien à la chasse qu’il faut dire — du poisson.
En se retirant, l’eau laissait des flaques, de petits lacs qui sillonnaient les fuites éperdues des gros goujons, des assets, des chabots. Ils tentaient vainement de s’enfoncer dans la vase. Un coup de bâton leur brisait l’arête dorsale. Mais, tant la confusion, le grouillement de ce petit peuple en culottes troussées et nu-jambes étaient grands, parfois c’était sur une main trop pressée que tombait le coup.

Robert Margerit, Souvenirs de Brive (Un autre pôle...)
© Luc Arrou, Marie-Paule Desmoutiers Menard

Localisation

Également dans Souvenirs de Brive