Théâtre municipal

© Droits réservés
Joseph Auberty et Anatole De Baudot, Théâtre municipal de Tulle
Photo
© DRAC Nouvelle-Aquitaine

L’œuvre et le territoire

Le théâtre municipal, construit entre 1896 et 1902, s’inspire de styles très éclectiques (temple grec, façade art nouveau, académisme triomphant du début du XXe siècle et style néoclassique). Le décor reste modeste et se limite principalement à marquer la façade rythmée par des lignes droites et des aplats. Cette ornementation et une polychromie très sobre cachent la structure en ciment et briques armés.

Cet édifice est le premier théâtre construit en béton en France, avant celui des Champs-Elysées. Anatole de Baudot, par cette réalisation mineure dans son œuvre, s’affirme comme un précurseur en matière de ciment armé et ce, malgré l’utilisation de maçonnerie qui fait double emploi.

Quatre piédroits (parties latérales d’une baie) en grès céramique marron, décorés au rez-de-chaussée de losanges et au premier de fleurs stylisées, enserrent de grandes verrières. Seules les baies du dernier étage possèdent un linteau en arc plein cintre décoré d’une frise de fleurs de lys stylisées. Cette polychromie est due au céramiste Alexandre Bigot.

L’entrée monumentale est surmontée d’un fronton triangulaire où s’insère l’inscription « Théâtre municipal », elle-même chapeautée par un blason aux armes de la ville. Deux médaillons en terre cuite, la Comédie et le Drame, œuvres du sculpteur Pierre Roche, décorent les deux panneaux de part et d’autre de l’entrée.

Localisation