Territoires

Tapisserie monumentale de 11m2 en laine et soie.

© ADAGP, Paris, 2018.
Didier Mencoboni, Territoires
Photo
© DRAC Nouvelle-Aquitaine

L’œuvre et le territoire

Pour une première tapisserie réalisée dans le cadre de la commande publique sur le thème de la verdure, Didier Mencoboni évoque l’idée de paysage/verdure par un effet de perspective donné par une densité de petites barres colorées.

Didier Mencoboni a procédé par découpage et collages de bandes qu’il a entrecroisées en quête de lignes de force. Ainsi placés, les motifs semblent se répéter à l’infini. Les lissiers, Patrick Guillot et Françoise Vernaudon, ont donné corps à ces bûchettes en veillant à la rigueur des entrecroisements et à la géométrie de l’ensemble et ont également ajouté de la soie afin de valoriser les lignes et le graphisme.
Notre objectif était d’aboutir à une œuvre à part entière complexe.

L’ouvrage est né de la rencontre de deux territoires : la tradition des verdures dans les tapisseries d’Aubusson et la série d’œuvres réalisées par l’artiste quelques années auparavant Ramdom Remake. Cette série est constituée de fragments de couleur, découpés, collés et éparpillés de manière aléatoire sur le papier ou sur la toile. Seul le mouvement peut entraîner la peinture vers une composition inattendue. Ne restait plus à l’artiste qu’à intégrer les motifs de verdures, couramment utilisés dans la tapisserie par des représentations de végétations luxuriantes, de touffes de fleurs et de feuillages emmêlés.

Le lieu d’exposition de la tapisserie, à savoir le salon de la préfecture de Guéret, a permis une réalisation de grande taille, quasiment à la dimension du mur d’accueil de l’œuvre.

Localisation