Sur le plateau de Millevaches

Pavel Macek, Sur le plateau de Millevaches, 1995.

Une œuvre

L’œuvre et le territoire

Millevaches

Assis sous un hêtre dans l’herbe haute et jaune au bord d’une lande, on peut apercevoir un busard qui chasse sur son territoire. Mais il nous sera plus difficile de surprendre la loutre en longeant un ruisseau. Mais elle y est, c’est nous les intrus.
Et le renard en sautant et en s’aidant de sa queue, décrit les mêmes lignes douces du paysage. Le climat lui, n’est pas doux. Les paysans le savent, mais sont toujours là et autour des villages sur les pâturages, on voit leurs troupeaux de vaches qui s’enfoncent dans la boue jusqu’au ventre.
Et les landes à bruyères, qui disparaissent sous la neige du mois de mai.
Et les blocs de granit, qui font les murs des granges et des maisons.
Et là, un tapis d’orchis.
C’est simple comme bonjour.
C’est la montagne limousine.
Vous êtes en Millevaches.

(Pavel Macek, Sur le plateau de Millevaches)

Bonus