John Russell, « Portrait d’Arthur Young » (1794)