Gérard Rondeau, Vers le mont Gargan
© Sylvie Rondeau