Christine Horvath, Vertes Tiges de l’Amour
© Droits réservés