Lorsque nous restions en ville, nous nous retrouvions dans les églises. La vieille abbatiale de Saint-Georges-des-Lions nous plaisait entre toutes.
Son porche donnait sur une place toujours déserte, et deux portes ouvraient sur des rues différentes. Cela nous permettait d’arriver chacun de son côté sans risquer d’être surpris.
Nous restions longtemps sous la voûte aux piliers un peu inclinés ; les vitraux tachaient l’ombre de flaques rouges, vertes, oranges et bleues. Nous nous tenions assis l’un près de l’autre sur les chaises basses derrière un fût de colonnes, la main dans la main. Quand nous étions sûrs d’être seuls danS l’église, nous nous embrassions.

Georges-Emmanuel Clancier, L’Éternité plus un jour (Lorsque nous restions en ville...)
© Robert Laffont, Robert Laffont