Allan Österlind, Portrait de Maurice Rollinat et son chien
© C. O. Darré