Raphaël Gaspéri, Le manoir de Beauvirie, Collonges
© Droits réservés