Francis Picabia dans son atelier (vers 1910-1915)