Bernart de Ventadour fut de Limousin, du château de Ventadour. Ce fut un homme de pauvre lignage, fils d’un serviteur qui était fournier et qui chauffait le four pour cuire le pain du château. Il devint bel homme et adroit ; il sut bien chanter et « trouver » ; et devint courtois et instruit. Et le vicomte de Ventadour, son seigneur, fut charmé par lui, ainsi que par sa façon de « trouver » et de chanter, et lui fit grand honneur.

Uc de Saint-Circ, traduction de Vida
Auteur : Miquèla Stenta, pour Carrefour Ventadour / Les Monédières.
© Droits réservés