La troupe a pour mission, avant de rejoindre le front, de réduire les « bandes » de maquisards et de pacifier le Limousin, qui lui a été présenté comme une petite Russie, ainsi que de réprimer sans pitié, par tous les moyens, toute tentative d’aide à la Résistance de la part de la population civile.

Ici, à l’écart des grandes voies de communication, on ignore tout cela. On a peu d’informations, la presse est censurée, il n’y a plus de véhicules, les déplacements sont rares, seul le tramway fonctionne. Les nouvelles arrivent surtout par le bouche à oreille, mais elles sont souvent inexactes et invérifiables.

Albert Valade, La Page de catéchisme (La troupe a pour mission...)
© Éditions de La Veytizou