Une des pages manuscrites de L’Amour et le Temps
© Les Amis de Robert Margerit