Le Secret murmuré

Les lavandières ont disparu
des bords noirs de la rivière
qu’épousent les feuilles de saule.

Mais il flotte encore un rire discret
sous les arches de pierre
un chant d’amour peut-être
une prière bleue
comme ce reflet de cathédrale.

Il reste une parole
un semblant de confidence
quelques mots à transcrire.

Laurent Bourdelas, Sombre nuit où fut ma mort (Le Secret murmuré)
© Encres vives