Chrystèle Lerisse, Kengo Kuma (Sans titre 1)
© Chrystèle Lerisse