Simone de Beauvoir

Portrait de Simone de Beauvoir
Milner Moshe Wikimedia
CC by-sa

À propos

Simone de Beauvoir, née le 09 janvier 1908 à Paris, est une philosophe, romancière, épistolière, mémorialiste et essayiste. Elle est souvent considérée comme une théoricienne importante du féminisme et a participé au mouvement de libération des femmes dans les années 1970.

Dans sa jeunesse, Simone de Beauvoir passait ses vacances d’été à Saint-Ybard, dans le parc de Meyrignac, en Corrèze, créé vers 1880 par son grand-père. Elle y passe des séjours heureux, qu’on peut retrouver dans son récit Mémoire d’une jeune fille rangée.

Après son baccalauréat, elle étudie les mathématiques et les lettres et obtient, en 1927, le certificat de philosophie générale. C’est d’ailleurs à l’université qu’elle rencontre, en 1928, Jean-Paul Sartre avec qui elle partagera sa vie.

Tous deux enseignants dans différentes villes de France, Simone de Beauvoir et Jean-Paul Sartre sont mutés à Paris peu avant la Seconde Guerre mondiale. Elle enseigne alors au lycée Molière, où elle entretient des liaisons avec certains de ses élèves, avant d’abandonner l’enseignement pour s’orienter vers une carrière littéraire.

Simone de Beauvoir est l’une de fondatrice, en 1945, de la revue Les Temps modernes, lieu d’expression privilégié de l’existentialisme. Elle voyage beaucoup et rencontre des personnalités communistes comme Fidel Castro, Che Guevara, Mao Zedong, Richard Wright.

Elle publie son premier roman, L’Invité, en 1943 mais c’est en 1949 qu’elle obtient la consécration en publiant Le Deuxième Sexe, essai philosophique et féministe. Elle obtient le prix Goncourt en 1954 avec le roman Les Mandarins.
En 1958, elle commence une série de livres autobiographique avec Mémoires d’une jeune fille rangée, La force de l’âge (1960) et La force des choses (1963) dans laquelle elle évoque son milieu rempli de préjugés, ses efforts pour en sortir et sa relation avec Sartre.

Simone de Beauvoir décède le 14 avril 1986 et est inhumée au cimetière Montparnasse, à Paris.

Œuvres liées