Les Cacahuètes salées dans la Vienne Serpentant entre rétroviseurs...

Marc Formet, Les Cacahuètes salées dans la Vienne, Lucien Souny, 2010, p. 29.

© Lucien Souny

Serpentant entre rétroviseurs et pare-chocs, il fendit en diagonale la place Churchill où le stationnement était devenu payant depuis que la mairie avait décrété que cela favoriserait la rotation de véhicules, et pourrait, par conséquent, avoir une influence non négligeable sur la fréquentation d’une grande surface pseudo-culturelle qu’elle s’était entêtée à faire venir coûte que coûte. Un instant, l’idée l’effleura qu’il pourrait y avoir une relation entre l’ouverture de celle-ci et la disparition du magasin où il aimait flâner. Il grimpa les marches de l’escalier menant au jardin d’Orsay, et, repérant un banc libre qui dominait l’arrière du palais de justice, il s’y laissa tomber de tout le poids de sa déception, espérant se défaire de celle-ci en laissant son esprit flotter librement dans l’observation oisive de ce qui l’entourait.

Sur la pelouse qui se trouvait à sa gauche, une bande de SDF, jeunes pour la plupart et entourés d’une meute de chiens, faisait circuler une bouteille de vin rouge au goulot de laquelle chacun buvait à tour de rôle.

Des couples de collégiens s’étreignaient et s’embrassaient avec la gaucherie des gestes inaugurés sur les bancs qui bordaient les allées de terre.

Les cris des gamins qui s’amusaient sur l’aire de jeu en face du kiosque à musique lui parvenaient depuis l’autre côté d’une rangée d’arbustes en fleurs.

Avec l’extrême lenteur des mouvements décomposés, un vieillard, appuyé sur une canne et donnant le bras à une dame de compagnie (un métier d’avenir !), passa devant lui en ahanant bruyamment, comme si chacun de ses pas exigeait de lui un effort surhumain.

Marc Formet, Les Cacahuètes salées dans la Vienne (Serpentant entre rétroviseurs...)
© Lucien Souny

À propos de Les Cacahuètes salées dans la Vienne

Policier à la retraite, Simon Cassepierre coule des jours paisibles, entre lecture et jardinage, sur les hauteurs de Limoges. Mais voici qu’un appel téléphonique d’un ancien collègue parti vivre aux États-Unis le replonge trente ans en arrière.
Oui, il se rappelle maintenant l’affaire jamais élucidée de ce musicien de jazz découvert mort dans les coulisses du grand théâtre…
En faut-il davantage pour le décider à abandonner romans et râteaux ? Et pour l’inciter à remettre son nez dans ce dossier aujourd’hui classé ? Mais, à Limoges, tout a changé. Non seulement la ville ne ressemble plus à celle, provinciale et familière, qu’il a connue il y a un quart de siècle, mais encore un monde nouveau, avec ses codes et ses rites, est né entre temps. Cassepierre s’en agace : décidément, il ne comprend plus rien à cette vie moderne...

(Lucien Souny)

Localisation

Également dans Les Cacahuètes salées dans la Vienne