Sculptures

entre 1973 et 2002

Sculptures en bronze, plâtre et céramique, réalisées entre 1973 et 2002.

© ADAGP, Paris, 2018.
Paul Rebeyrolle, Le Cénotaphe, Fontaine de Jouvence
Photo : Espace Paul Rebeyrolle
© Droits réservés

L’œuvre et le territoire

Depuis sa création, l’Espace Paul Rebeyrolle s’est enrichi de sculptures aux dimensions exceptionnelles, où s’expriment tous les sens et toute la générosité des matières. Ces sculptures ont été, pour la plupart, installées par Paul Rebeyrolle lui-même devant l’entrée de l’espace :

  • Le Chien, en bronze, hurle à la liberté les pattes avant sur le grillage qui l’emprisonne ;
  • Le Cénotaphe, Fontaine de Jouvence atypique et cocasse. Les gisants, crânes et cages thoraciques en ferrailles de bêche, sont arrosés d’un mince filet d’eau. Rebeyrolle a réalisé cette sculpture en bronze en 1998 à la demande de sa femme ;
  • Totem ne peut passer inaperçue. Cette céramique monumentale (500 × 245 × 85 cm) aux deux faces surveille les visiteurs depuis la pelouse ;
  • Adam et Ève, et Dieu créa la répression est la première sculpture que l’on voit en arrivant d’Eymoutiers. Ce bronze monumental (320 × 540 × 370 cm) a été réalisé par la fonderie Bonvicini de Vérone avec laquelle Rebeyrolle a travaillé pendant de nombreuses années ;
  • enfin, Le Sanglier, en bronze également, fait parti de la collection de la Région Limousin.

En plus des cinq sculptures en extérieur, le plâtre original d’Ève est exposé à l’intérieur.

Bonus

  • Paul Rebeyrolle, Plâtre d’Ève
    Photo : Espace Paul Rebeyrolle
    © Droits réservés
  • Paul Rebeyrolle, Totem
    Photo : Jean-Michel Péricat
    © DRAC Nouvelle-Aquitaine

Localisation