Sculpture d’Adrien Dubouché

Sculpture en bronze grandeur nature sur un socle en pierre du Jura.

Charles Raoul Verlet, Portrait d’Adrien Dubouché
Photo : Hugo Maertens
© Musée national Adrien Dubouché, Cité de la céramique – Sèvres & Limoges

L’œuvre et le territoire

À la mort d’Adrien Dubouché, en 1881, Limoges est unanime : la mémoire du bienfaiteur du musée doit être commémorée par l’œuvre d’un artiste. Le choix se porte sur Charles Raoul Verlet pour un bronze grandeur nature à l’effigie de l’ancien conservateur.
Une souscription publique est ouverte et de nombreux dons vont affluer. Parmi les premiers apparaissent les noms récurrents d’Henri Ardant, Albert Guillemot, les familles Haviland, Gasnault, Gibus, Pouyat, la maison Bisquit, puis de nombreux élèves de l’école de céramique ou encore de simples admirateurs. À cette souscription s’ajoute une subvention de la municipalité et du département. L’État contribue lui aussi en fournissant le bronze.

Localisation