Sautière

© Françoise Étay et al.
Sautière
par AVEC en Limousin
https://vimeo.com/230901843
Captation réalisée par Françoise Étay le 18 janvier 2009 à Limoges (Haute-Vienne), avec Marcel Belette qui tient cette danse de l’ouest de la Corrèze, plus particulièrement le secteur d’Orgnac-sur-Vézère.
© Françoise Étay et al.

L’œuvre et le territoire

La sautière est une danse que l’on trouve dans le sud de la Haute-Vienne, dans l’ouest corrézien et de manière éparse dans l’ensemble de la Dordogne.

Johannès Plantadis (1864-1922), historien et journaliste folkloriste limousin, la décrit ainsi :

C’est une danse de confrontation dans laquelle les hommes rivalisent d’imagination et de souplesse pour se mesurer les uns aux autres. Il existe plusieurs formes de sautières, principalement la sautière a segre (à suivre) et la sautière passada (croisée).

La sautière peut s’avérer relativement spectaculaire.

Mais ce qui l’amusa le plus, ce fut une danse régionale « la sautière » durant laquelle les garçons se livrèrent aux fantaisies les plus ahurissantes. Cette fois, elle crut bien que le plancher allait s’effondrer sous les coups de talons répétés. Ils lançaient avec force le pied en l’air, exécutaient de savants entrechats, s’accroupissaient et se relevaient avec une agilité surprenante, poussant des cris de chouettes en chasse.

Gabriel Doche, Suzanne Dupré, institutrice, roman paru dans Le Domaine : revue littéraire, artistique et corporative, 1922.

De ses collectes dans sa région natale d’Orgnac-sur-Vézère, entre Vigeois et Objat, au nord-ouest de Brive, Marcel Belette rapporte ici une sautière à suivre. Il danse seul en guise de démonstration.

Son témoignage sur la façon dont se danse la sautière à suivre, ici au cours d’un stage organisé lors d’une de nos « Semaines limousines » à Limoges, montre son impressionnante virtuosité sur ce répertoire.

Françoise Étay, responsable du département Musique et Danse traditionnelle du conservatoire de Limoges.

Localisation