Rue Élie-Berthet et rue des Suisses

Huile sur toile.
Collection : musée des Beaux-Arts de Limoges.

Paul Courtot, Rue Élie Berthet et rue des Suisses
Photo : Frédéric Magnoux
© Musée des Beaux-Arts de Limoges – Palais de l’Évêché

L’œuvre et le territoire

Paul-Laurent Courtot immortalise ici l’angle de la rue Élie-Berthet et de la rue des Suisses.
La première est baptisée ainsi le 10 septembre 1896, suite à la réunion des deux anciennes rues, Montant-Manigne et Andeix-Manigne, prenant désormais le nom d’un littérateur et feuilletoniste né à Limoges en 1815.
Dès le XIIIe siècle, ce croisement de rues était un andeix, c’est-à-dire un point de répartition des eaux sur lequel il était interdit de construire. On s’en servait alors comme emplacement pour des petits marchés aux légumes.

Aujourd’hui nous pouvons toujours observer, rue Élie-Berthet, l’ancienne maison d’Émile Montégut, jadis élève au lycée Gay-Lussac avant de devenir essayiste, journaliste et critique ayant entre autres travaillé pour la Revue des deux Mondes. Sa maison se reconnaît toujours grâce à ses grandes baies en fer forgé et ses pots de fleur sculptés.

Localisation