Rue de la Boucherie

Mine de plomb, encre à plume et gouache sur papier.
Dépôt du musée national de la porcelaine Adrien Dubouché en 1963.

Henri Grenaud, Rue de la Boucherie
Cliché
© Musée des Beaux-Arts de Limoges – Palais de l’Évêché

L’œuvre et le territoire

Henri Grenaud nous présente ici la rue de la Boucherie, jadis l’une des rues les plus fréquentée de Limoges. Longue de 130 mètres, cette rue tient son nom des bouchers qui s’y sont installés dès le Moyen Âge. Au XIXe siècle, la rue était encore fréquentée des artisans bouchers qui abattaient leurs bêtes sur place, cuisaient et vendaient au rez-de-chaussée de leurs enseignes, et vivaient dans les étages.

Localisation