Rue de la Boucherie

Huile sur toile.
Dépôt du musée national Adrien Dubouché en 1963.

Auguste Aridas, Rue de la Boucherie
Cliché : Frédéric Magnoux
© Musée des Beaux-Arts de Limoges – Palais de l’Évêché

L’œuvre et le territoire

Le musée des Beaux-Arts de Limoges dispose d’une quinzaine de peintures et dessins d’Auguse Aridas, relevant de différents genres (scène, portrait, nature morte) ; seul l’un d’eux présente un paysage urbain de Limoges, centré sur la rue de la Boucherie.

À l’époque d’Auguste Aridas, la rue de la Boucherie offrait un spectacle que l’on jugerait de nos jours peu ragoûtant puisque s’écoulaient alors boyaux et abats venant de boutiques fumeuses... Les pièces de viande proposées aux chalands ne bénéficiaient que d’auvents de tissu censés protéger de la pluie et du soleil. Les halles ne furent construites sur la place de la Motte qu’entre 1885 et 1889.

Localisation