Ceux de Grammont Roger Fourno

© Manuel Bidermanas
Izis, Ceux de Grammont (Roger Fourno)
© Manuel Bidermanas

L’œuvre et le territoire

Originaire d’Alsace, Roger Fourno se réfugie avec sa famille à Ambazac. Interne au lycée Gay-Lussac à Limoges, il participe avec certains de ses camarades au mouvement des jeunes du « 17e Barreau ».
À la suite d’une dénonciation, il est interné au camp de surveillance de Nexon. Relaxé, il revient à Ambazac et rejoint le maquis — ce qui ne l’empêchera pas de passer son bac sous un faux nom !

À propos de Ceux de Grammont

En 1944, à la libération de Limoges, Izis rejoint les Forces françaises de l’intérieur (FFI) dans l’espoir de combattre ; il est affecté au standard téléphonique de la caserne Beaupuy de Limoges.
Il y installe un ersatz de studio dans un angle tendu de blanc et photographie les maquisards sans aucun artifice. Une série unique s’ensuit, Ceux de Grammont, qui s’impose comme la pierre fondatrice d’une œuvre profondément humaniste.

Localisation