Retour de la frairie

XIXe siècle

Assiette en faïence fine à bord festonné.
Collection : musée national Adrien Dubouché, don de M. Utzschneider en 1879.

Manufacture de Sarreguemine, Retour de la frairie
Photo : Patrice Meilhac, musée Adrien Dubouché.
© Droits réservés

L’œuvre et le territoire

Cette assiette en faïence fine polychrome provient de la célèbre manufacture de Sarreguemines, établie en Lorraine depuis la Révolution. Ce type d’objet illustre généralement des scènes de genre de la vie traditionnelle et folklorique. Ici, le décor est consacré au retour de la frairie de Panazol, dite « frairie des Massottes » (ce terme désignant une sorte de pain ou pâtisserie) qui a lieu le troisième week-end de juin.

Le centre de l’assiette représente une femme rentrant de la frairie avec son fils. Elle est vêtue dans la tradition rurale limousine, portant sabots et barbichet, et rapporte avec elle un panier bien garni. Quant à son fils, il semble rentrer à la maison avec sa paire d’échasses sur l’épaule.

Le pourtour de l’assiette est orné de quatre blasons, ceux des principales villes du Massif central. S’y trouvent les armes de Limoges avec saint Martial surmonté de trois fleurs de lys, ainsi que les blasons d’Aurillac, Moulins et Clermont. Entre chaque blason prennent place des bogues de châtaignes, l’un des principaux attributs du Limousin.

Localisation