Qui veut entendre qui veut entendre
La naissance de Jésus-Christ
Celui qui la saura qui la dira
Tout droit en Paradis il ira

Celui qui la saura ne la dira pas
Dans l’Enfer il ira brûler

Dans l’Enfer qui est si profond
On n’y voit ni clarté ni jour
Rien que par une petite lueur
On voit un petit endroit labouré

Dans cet endroit il y a un jardin
Il est tout couvert de lauriers
Dans ce laurier il y a une fleur
Elle est de cinq cent mille couleurs

Notre Dame elle y passa
Elle la trouva et la prit
De la douceur de cette fleur
Elle engraissa de notre seigneur

Angèle Chabeaudie, Que vòu auvir (traduction)
Transcription validée par Jean-François Vignaud.
© Droits réservés

L’œuvre et le territoire

Le noël choisi ici (en est-ce vraiment un d’ailleurs ?) me plaît particulièrement par son côté merveilleux.

Françoise Étay, 2017.

Localisation