Pommier en fleurs

Huile sur toile, 54,5 × 65,5 cm.
Don du Docteur Bord en 1950 au musée d’Art et d’Archéologie de Guéret.

Armand Guillaumin, Pommier en fleur
Photo
© Musée d’Art et d’Archéologie, Guéret

L’œuvre et le territoire

Comme leurs aînés de l’École de Fontainebleau, les impressionnistes ont beaucoup peint les arbres mais leur conception artistique diffère sensiblement de celle de leurs aînés.
D’un côté, avec l’École de Fontainebleau, nous avons des arbres individualisés, presque portraiturés, de l’autre, les impressionnistes s’intéressent aux couleurs et à la lumière jouant dans la végétation.

On rapporte que Guillaumin détestait autrefois les paysages d’été qu’il appelait des « tas d’épinards ». C’est pourtant l’un d’eux que nous rencontrons ici au premier plan.

Localisation