Pôle de Lanaud

© Droits réservés
© ADAGP, Paris, 2018.
Jean Nouvel et Édouard Boucher, Pôle de Lanaud
© DRAC Nouvelle-Aquitaine

L’œuvre et le territoire

Le Pôle de Lanaud est créé en 1991 afin de regrouper les structures qui travaillent à l’amélioration de la race bovine limousine. Il s’agit de la première réalisation en milieu rural de l’architecte Jean Nouvel.

Situé en bordure de l’autoroute A20 à quelques kilomètres au sud de Limoges, l’ensemble des bâtiments du Pôle de Lanaud domine un large panorama de la campagne limousine. Cette position géographique a été parfaitement exploitée par les architectes tout en respectant le vœu du maître d’ouvrage d’une construction simple, rapide et fonctionnelle.

Le matériau principal est le Douglas, bois produit dans la région, laissé à son aspect naturel.
Le bâtiment qui abrite les bureaux repose sur une dalle de béton de 107 mètres de long. Sa façade principale, orientée vers l’est, est un long pan de bois vertical animé de baies carrées ou rectangulaires regroupées par deux, trois ou quatre (portes-fenêtres au rez-de-chaussée). À l’arrière, un simple pan incliné revêtu de tôle tient lieu de façade et de toit.
L’espace intérieur est divisé verticalement par trois murs de refend et horizontalement par des mezzanines.

En face, le pavillon d’accueil, de plan rectangulaire, est installé dans la rupture de pente. Sa structure entièrement en bois est renforcée par des tirants métalliques en croix de Saint-André ; les façades sont entièrement vitrées et ornées de claustras de bois.
L’espace intérieur, entièrement libre, permet d’accueillir un restaurant et une salle de réception. Vers l’est, une vaste terrasse, également en bois, domine le paysage. Elle sert de toiture à l’amphithéâtre habillé de bois dont les gradins prennent appui sur la déclivité naturelle du terrain.

Localisation