Césium 137 Oradour-sur-Glane (avant)

Pascal Croci, Césium 137, Emmanuel Proust Éditions, 2008, p. 18-19.

© Emmanuel Proust éditions
Pascal Croci, Cesium 137, p. 18
© Emmanuel Proust éditions

L’œuvre et le territoire

Ces deux planches mettent en scène une jeune fille se promenant dans Oradour-sur-Glane, au moment où les soldats allemands de la division SS Das Reich arrivent et pénètrent dans la ville, le 10 juin 1944. Nous découvrons ainsi le village avant sa destruction.

À propos de Césium 137

Avec Césium 137, Pascal Croci revient, à travers le regard d’une journaliste, sur les atrocités et catastrophes de la seconde moitié du XXe siècle, sondant l’« âme humaine » et s’interrogeant finalement sur la notion même d’humanité. Il revient ainsi sur Oradour-sur-Glane, Auschwitz (qu’il avait déjà abordé dans Auschwitz paru chez Emmanuel Proust Éditions en 2002 et primé par le Prix jeunesse de l’Assemblée nationale), Hiroshima, Tchernobyl, les attentats du 11 septembre 2001, tout en faisant intervenir des témoignages, des références cinématographiques ainsi que des « idoles » contemporaines, la journaliste regardant par moments la télévision. Pascal Croci propose un ouvrage profondément esthétique, avec un crayonné précis et des nuances fines de gris.

Localisation

Également dans Césium 137