Occupants – Occupés Oradour-sur-Glane

© Arno Gisinger
Arno Gisinger, Occupants — Occupés (Oradour-sur-Glane)
© Arno Gisinger

L’œuvre et le territoire

Oradour-sur-Glane : intérieur de la maison du docteur Desourteaux sur le site d’Oradour-sur Glane, à 25 km au nord-ouest de Limoges. La destruction du village qui fit 642 victimes le 10 juin 1944 est le plus grand massacre de civils commis sur le sol français par les armées allemandes. La décision de sauvegarder les ruines prise en 1944 a fait d’Oradour un lieu de mémoire spécifique et complexe.

À propos de Occupants – Occupés

Occupants – Occupés est une série de seize photographies grand format d’Arno Gisinger, exposée lors de la première exposition temporaire du tout nouveau Musée de la Résistance de Limoges, accompagnée d’œuvres sonores et mise en regard avec des clichés historiques.

Arno Gisinger propose un regard contemporain et subjectif sur la présence du passé des années noires à Limoges et dans la région. Cette recherche visuelle sur la survivance des images de la Seconde Guerre mondiale donne à voir des lieux de mémoire connus comme la gare des Bénédictins, la caserne Marceau ou le Lycée Gay-Lussac mais également des lieux surprenants et moins connus, comme l’ancienne imprimerie clandestine, la maison du Pasteur Chaudier ou l’hôtel de la Paix. Pour le choix des lieux photographiés, Arno Gisinger a travaillé avec Pascal Plas, historien spécialiste de la Seconde Guerre mondiale dans le Centre-Ouest, et le Musée de la Résistance.

Localisation