Notre-Dame de la Pleine Lumière

Sculpture en bois, les bronze, cuivre, émail ; 117 × 60 × 70 cm.

© Droits réservés
Léa Sham’s & Alain Duban, Notre-Dame de la Pleine Lumière
Photo : Léa Sham’s
© Droits réservés

L’œuvre et le territoire

À l’occasion des ostensions limousines de 2009, le père Jean-Marie Gaudron, alors prêtre de la cathédrale Saint-Étienne de Limoges, invitait Léa Sham’s et Alain Duban à présenter une exposition autour de l’art sacré au sein même de la cathédrale, en son chœur : « L’Émail en Majesté ».

C’est dans ce cadre que ces deux artistes émailleurs, tous deux limousins et attachés à cette histoire de l’émail qui remonte au Moyen Âge, réalisent cette Notre-Dame de la Pleine Lumière, œuvre exceptionnelle, d’émail champlevé et d’orfèvrerie gravée, [...] pièce maîtresse de l’exposition, [qui] s’inscrit de façon contemporaine dans cette tradition. Par sa taille et sa magnificence, elle n’a pas d’équivalent aux XXe et XXIe siècles. (Jean-Marie Gaudron)

Ici la lumière émane de la couleur dense, une couleur brillante rouge et blanche qui s’accompagne du noir qui fixe la sacralité de cette œuvre inspirée de Notre-Dame du Puy et de la sainte Foy de Conques. Dans la chapelle de la Vierge, toute ornée de fresques et d’un décor à base de rouge, cette statue à l’âme de bois, est maintenant exposée à la vénération des fidèles et au regard des nombreux visiteurs.

Jean-Marie Gaudron, « Regard sur l’art — Ostension et création : Notre-Dame de la Pleine Lumière », Le Sillon, juin 2016.

Notre-Dame de la Pleine Lumière est une œuvre singulière de notre parcours commun.
Sans l’initiative de Jean-Marie Gaudron alors prêtre de la cathédrale, sans son indéfectible amitié, sans sa confiance, certainement nous ne nous serions jamais lancés dans cette aventure.
[...]
Ce furent des mois absolument excitants à l’atelier. Avec Alain Duban, nous avons mis au point la forme, la taille, les techniques afin d’anticiper les difficultés. Ensuite nous nous sommes réparti le travail chacun dans nos compétences respectives : Alain la sculpture en bois, les bronzes, la structure générale et la mise en forme des plaques de cuivre... pour ma part je me suis occupée du décor en général, des gravures du champlevé et de l’émaillage...

Léa Sham’s

Localisation