Niki Quester

Arbre, plaque de marbre de 90 × 200 × 10 cm, 450kg.
Oscar Tuazon / Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière

© Droits réservés
Oscar Tuazon, Niki Quester
Photo : François Doury
© Centre international d’art et du paysage

L’œuvre et le territoire

Suite à une commande du Centre international d’art et du paysage de l’île de Vassivière en 2009, Oscar Tuazon met en confrontation, au sein du Bois de sculptures, les éléments végétal et minéral : un chêne et une plaque de marbre s’affrontent dans une tension dictée par la gravité et la puissance même des éléments. L’opposition entre le marbre, qui traditionnellement renvoie à la statuaire commémorative et à l’art funéraire, et l’arbre, signe de vitalité et de force, souligne la capacité des plantes à s’adapter à leurs milieux pour ne pas s’éteindre.

L’œuvre — à laquelle l’artiste a donné le nom de Niki Quester en hommage à une personne qui l’avait initié, lors qu’il était enfant, à soigner l’attention, le détail — devient une expérience du regard qui ne peut trouver un aboutissement que par la marche et l’observation attentive du visiteur à son environnement.

Localisation