2 œuvres

L’œuvre et le territoire

À travers les visages de Baptiste, Adrien et Miette, représentants douloureux du monde paysan, Pierre Bergounioux offre l’évocation bouleversante d’un monde silencieux à jamais enfui.

Le haut plateau granitique du Limousin fut l’un des derniers refuges de l’éternité. Des êtres en petit nombre y répétaient le rôle immémorial que leur dictaient le sang, le sol et le rang. Puis le souffle du temps a touché ces hauteurs. Ce grand mouvement a emporté les personnages et changé le décor. On a tâché de fixer les dernières paroles, les gestes désormais perdus de ce monde enfui.

(Pierre Bergounioux)