Heidi Wood, Meymac - 1
© Heidi Wood

L’œuvre et le territoire

En 2009, le Centre d’art contemporain — Abbaye Saint-André de Meymac invite Heidi Wood pour une résidence. Marquée par l’architecture des maisons, elle y réalise une série de quatre œuvres associant photographies, prises lors de randonnées faites dans un rayon de dix kilomètres autour de Meymac, et un répertoire de collages représentant les typologies de maisons limousines. Selon elle, la combinaison de ces deux éléments crée des images « censées incarner l’identité visuelle de la région ».

Meymac : moyenne bourgade limousine au cœur de son contexte rural. Selon un principe récurrent dans la démarche de l’artiste, sont accolés deux objets iconiques implicitement reliés afin d’engendrer un effet résiduel. Comme un écho direct aux identités sociales en présence, la série déploie ici en quelques traits la typologie de l’habitat régional.
[...]
La photo joue ici en tant qu’enregistrement ponctuel des choses en l’état. Elle se trouve toujours associée à une composition épurée et géométrique qu’elle intègre parfois. La photo intervient comme suggestion d’un regard orienté sous l’effet d’une combinaison spécifique. Elle situe la proposition abstraite. Elle l’inscrit dans une réalité éventuelle qu’à ce titre elle idéalise. En tant que promotion du devenir tableau, elle acquiert pleinement son statut d’œuvre au même titre que le tableau lui-même.

(Philippe Coubetergues)

Bonus

  • MP3 - 5.9 Mo
    Heidi Wood présente sa résidence à Meymac
    Entretien réalisé en 2010.
    © Centre régional du livre en Limousin

Localisation