Médiathèque Jean-Giraudoux

© Droits réservés
La médiathèque Jean-Giraudoux de nuit
Photo
© Droits réservés

L’œuvre et le territoire

Transformer un tribunal en médiathèque, telle était la gageure de ce programme. L’ancien tribunal, classé monument historique, affirmait sa monumentale façade de style XVIIIe siècle, très austère sur la place du Palais.

Le projet s’appuie sur deux principes d’aménagement : faire entrer l’espace public dans la médiathèque et ouvrir le bâtiment sur la vallée.
L’interdiction de modifier la façade principale a obligé les concepteurs à créer un accès latéral. Pour que cette nouvelle entrée assume son statut d’accès, elle a été prolongée jusque sur l’espace public grâce au 1 % artistique du graphiste Adrien Aymard, un immense mur de verre agrafé où sont sérigraphiés des textes de Jean Giraudoux.

Pour ne pas être sombre, le nouveau hall d’entrée, en double hauteur, est illuminé par une verrière zénithale. À l’arrière, deux extensions en terrasses décalées, pour respecter l’effet d’étagement des constructions sur la vallée, ont été construites à l’emplacement du jardin. Entièrement vitrées, elles permettent d’ouvrir la médiathèque vers la magnifique vue de la vallée du Vincou.

La qualité environnementale de ce projet tient essentiellement à un travail socio-culturel. Les concepteurs ont voulu démontrer qu’il était possible de marier l’architecture contemporaine et les bâtiments anciens.

Ce bâtiment est l’un des lauréat du Palmarès architecture & aménagement Limousin 2014.

Bonus

  • L’intérieur de la médiathèque Jean-Giraudoux
    Photo
    © Droits réservés
  • L’intérieur de la médiathèque Jean-Giraudoux
    Photo
    © Droits réservés

Localisation