Médiathèque de Panazol

© Droits réservés
Vue d’ensemble de la médiathèque de Panazol de nuit
Photo : Philippe Caumes, photographe d’architecture.
© Droits réservés

L’œuvre et le territoire

La commune de Panazol souhaitait la construction d’une Médiathèque au cœur du centre-ville.

Le projet de la Médiathèque de Panazol s’est organisé autour d’un scénario, d’une histoire née de promenades sur le site. Une histoire qui intègre la médiathèque dans un contexte d’exception. Révélatrice et révélée, elle tisse des liens sensibles avec le parc de la Beausserie. Elle s’enracine en partie haute du site pour se jeter, tel un balcon, sur de légers pilotis, évanescente, vers la cime des arbres. La médiathèque a été conçue pour être perçue comme étant un signal qui organise le lieu, le fixe.
Les supports de la culture évoluant rapidement, le projet propose un plateau libre sans parois porteuses. Ce principe décliné dans tous les lots permet sans grands frais d’adapter le bâtiment aux futures évolutions de la lecture publique. Adaptabilité, modularité. Un plateau de tous les possibles, comme une histoire à toujours réécrire.

(François Guibert)

La médiathèque n’est pas simplement la maison du livre, de l’image et du son, mais elle constitue également un lieu de convivialité, de sociabilité, d’apprentissage, d’échanges intellectuels et artistiques mais aussi de création et de diffusion de la pensée. Elle participe de fait activement à la vie culturelle de la ville grâce aux expositions, aux conférences et aux rencontres dont elle est le théâtre.

La conception apporte en outre les réponses souhaitées par la collectivité en matière de qualités environnementales avec un bâtiment aux normes THPE (très haute performance environnementale) qui bénéficie d’une isolation renforcée et de modes de gestion modernes.

Le travail de conception des motifs ornementaux des panneaux « brise-soleil », 1 % artistique de la médiathèque de Panazol, a été confié à l’artiste Isabelle Braud.

Localisation