Maurice Rollinat et son chien

Aquarelle sur papier, 90 × 65 cm.
Don de Maurice Rollinat en 1898 au musée Bertrand, Châteauroux.

Allan Österlind, Portrait de Maurice Rollinat et son chien
Photo
© C. O. Darré

L’œuvre et le territoire

C’est l’amitié entre Allan Österlind et Maurice Rollinat qui nous vaut cette belle aquarelle du poète devant son âtre dans sa maison de Fresselines. Ce portrait du poète, de loin le plus connu, est d’un grand réalisme : Maurice Rollinat est représenté au coin du feu, le visage songeur ; les tons bleus viennent renforcer l’impression de rêverie qui se dégage du poète.

Rollinat est ici accompagné de Pistolet, son chien coursier :

La liaison entre Fresselines et Crozant était assurée par Pistolet, un chien de Rollinat : on attachait à son collier le message qu’il emportait à Crozant ventre à terre et il rapportait la réponse aussi promptement que sûrement au poète des Névroses.

(Christophe Rameix)

Localisation