MP3 - 1.5 Mo
Julien Chastagnol, Marche de noces
Enregistrement : John Wright et Catherine Perrier, septembre 1972.
© Droits réservés

L’œuvre et le territoire

Avant que la musique enregistrée n’investisse les salles de bal, la noce constitue un prétexte régulier de jeu pour les musiciens de tradition. C’est souvent à cette occasion que les plus jeunes apprennent auprès des plus anciens.

Les notes glissées, que l’on entend bien dans l’enregistrement, témoignent de la manière dont le musicien déplace ses doigts le long du manche de l’instrument.

C’est au berrichon de naissance Jean Blanchard — pilier du groupe La Bamboche et moteur du renouveau du folk à partir du folk-club lyonnais La Chanterelle — que l’on doit la redécouverte de Chastagnol en 1970. Cet enregistrement a cependant été réalisé en septembre 1972 par John Wright et Catherine Perrier, qui sont parmi les pionniers du collectage dans le centre de la France. Ce document précède de trois ans la sortie du 33 tours Musique Traditionnelle des Pays de France, qui présente un échantillon d’airs et chants collectés dans différentes régions par les premiers acteurs de ce renouveau.

Localisation