Maison Ramade de Friac, Collonges

1920-1930

Huile sur carton entoilé.
Collection : musée Labenche d’art et d’histoire, Brive (inv. 78.185.240).

Raphaël Gaspéri, Maison Ramade de Friac, Collonges
Photo : S. Marchou
© Ville de Brive-Brivemag

L’œuvre et le territoire

Au début des années 1920, Raphaël Gaspéri tombe sous le charme du village de Collonges-la-Rouge et y achète la maison de la Sirène où il vit, l’été, de 1927 à 1934.

En septembre 1927, il co-fonde la Société Les Amis de Collonges dont le but est spécifiquement de faire connaître Collonges et de prendre toutes mesures utiles pour sauvegarder ce qui reste du vieux Collonges. Le peintre dessine alors le logo de l’association, fait visiter la ville rouge aux touristes, illustre plusieurs ouvrages et rédige des articles sur ce village.

Véritablement amoureux de Collonges, Raphaël Gaspéri peint ce village abondamment jusqu’à la fin de sa vie : sa dernière œuvre connue est en effet une vue de Collonges, peinte dans le grand salon de l’hôtel de Bordeaux à Brive ; profondément fatigué, il doit se faire soutenir pour la réaliser.
Il s’éteint peu après, des suites d’une longue maladie.

Localisation