Les aventures d’Augustine Lourdeix La Ville noire Mais les deux fonctionnaires...

Nicolas Bouchard, La Ville noire, Culture & Patrimoine en Limousin, 2006, p. 13.

© Culture & Patrimoine en Limousin

Mais les deux fonctionnaires restèrent inflexibles : évitant le quartier des bouchers où l’on commençait déjà à préparer les charrettes à destination des différents marché de la région, ils traînèrent le bruyant avocat jusqu’à l’angle de la rue Peytiniaud-Beaupeyrat.
Là, se dressait un alignement d’hôtels particuliers édifiés par la puissante compagnie Immobilière du Pialaud : ensemble de luxueuses façades presque neuves mais déjà noircies par la fumée des faubourgs. A une centaine de mètres de l’entrée de la rue, une grande bâtisse de style néo-Renaissance dominait les alentours de sa masse sévère. Le petit groupe s’arrêta devant une double porte de bois sculpté. Une plaque de cuivre portait l’inscription suivante :
Maître Aristide Rémérac, ancien Bâtonnier ;
Chevalier de la Légion d’honneur,
Licencié en droit, successeur de son père et de son grand-père.
&
Maître Léon Rémérac, son fils, Licencié en droit.
Avocats devant la cour d’appel de Limoges.

Nicolas Bouchard, La Ville noire (Mais les deux fonctionnaires...)
© Culture & Patrimoine en Limousin

À propos de La Ville noire

La Ville noire est le premier volume de la trilogie de Nicolas Bouchard qui prend Limoges pour toile de fond.

Limoges, 1900. Deux femmes sont sauvagement assassinées à quelques jours d’intervalle. Toutes deux ont été retrouvées amputées de leurs organes génitaux. La police ne dispose pratiquement d’aucun indice pouvant la mettre sur la voie du coupable. Si ce n’est que les deux victimes avaient recours aux petites annonces pour rencontrer des hommes. L’idée de tendre un piège à l’assassin germe alors dans l’esprit du jeune et brillant inspecteur Raoul Coutard. Pourquoi ne pas demander à Augustine, sa fiancée, de jouer le rôle d’appât ? La jeune fille passerait une annonce et laisserait le meurtrier s’emparer d’elle avant que la police ne lui mette la main dessus.

Localisation

Également dans La Ville noire

Dans la même série Les aventures d’Augustine Lourdeix