Loís dau Lemosin

Andrée-Paule Fournier et May Angeli, Loís dau Lemosin, Flammarion, « Les Albums du Père Castor », 2003.

3 œuvres

L’œuvre et le territoire

Le vrai Limousin, celui des collines vertes avec leur petit bois taillé en brosse sur la crête, ne confie pas ses secrets à tout le monde. Comment trouver les chemins creux qui mènent au pré plein de fleurs, à l’eau dormante du bief, à l’eau vive du ruisseau ?
C’est un garçon, appelé Louis, qui va nous conduire.
Il vivait heureux dans ce pays, aux environs de 1880.

(Loís dau Lemosin, p. 3)

L’album Loís dau Lemosin s’inscrit dans la collection « Les Enfants de la terre ». Cette collection avait pour objectif de présenter les modes de vie d’enfants de pays différents, sans caricaturer ni dénigrer. L’envie de Paul Faucher avec cette collection était de permettre aux enfants de mieux connaître l’étranger et ainsi de mieux l’accepter.
Le titre Loís dau Lemosin a été publié pour la première fois en 1972 par François Faucher, fils de Paul Faucher, afin de valoriser sa région et ses origines.

Cet album, plus disponible chez Flammarion, a été réédité à l’identique par l’association Les Amis du Père Castor de façon à préserver l’héritage éditorial de Paul Faucher, fondateur de la collection du Père Castor.

L’histoire de Père Castor

Dès 1931, Paul Faucher se passionne pour les mouvements d’éducation nouvelle ; il rencontre Frantisek Bakule, grand pédagogue tchèque, qui l’influencera profondément dans sa création d’albums du Père Castor.
Pendant la Seconde Guerre mondiale, Paul Faucher et les siens se sont installés à Forgeneuve, en Haute-Vienne, dans la maison de famille où l’édition des albums s’est poursuivie malgré les difficultés. En 1946, après une publication d’une centaine d’albums du Père Castor, il ouvre le centre de recherches biblio-pédagogique de l’Atelier du Père Castor, et l’année suivante l’école du Père Castor.
Édités dès l’origine par Flammarion, plus de 320 albums verront le jour entre 1931 et 1967.

Bonus

  • May Angeli, Louis du Limousin
    Ayants droit : Flammarion - Amis du Père Castor
    © Les Amis du Père Castor